Asie Carnet de voyages Myanmar

Mandalay et ses alentours en 2 jours

C’est après avoir passé 3 jours dans la capitale Birmane qu’on a décidé de rejoindre la seconde plus grande ville du pays, Mandalay.

Retour dans le temps à Inwa

Pour s’y rendre, on a pris l’autobus de nuit qui parcourt les 600 km qui séparent les deux villes. La durée était d’environ 9 heures. On avait décidé de prendre le bus V.I.P puisqu’à notre hôtel, on nous avait dit qu’il y avait des toilettes à l’intérieur. Ayant une vessie surement aussi petite qu’une clémentine, j’ai tout de suite cédé afin de m’éviter le stress que je vis à chaque fois qu’on prend un bus longue durée. Pour environ 4$ de plus, j’allais avoir la tête tranquille. Pourquoi pas ? Par contre, j’ai eu une belle surprise en montant dans l’autobus, aucune toilette à l’horizon… Je vous conseille donc de ne pas payer l’extra pour rien. La seule différence entre les deux bus finalement est que le V.I.P dispose de 3 bancs de largeur et le normal de 4. On avait certainement plus d’espace, mais au final, on dort aussi mal. D’autant plus que Mélissa s’est fait dévorer par des punaises qui se cachaient bien confortablement dans la doudou gracieusement prêtée par la compagnie d’autobus. C’est alors épuisées que nous sommes arrivées à notre hôtel à Mandalay aux alentours de 5h30 AM. Cette fois, la chance était de notre côté, notre chambre était libre. On a pu en profiter pour dormir tout l’avant midi.

Que visiter à Mandalay?

Le marché Zegyo vaut vraiment la peine d’être vu. Il est immense et déborde carrément dans les rues autour. Ça grouille de monde et on y vend absolument tout. Je vous assure, avec toutes les odeurs, les couleurs et les trucs étranges, vous ne saurez plus où mettre la tête. Encore une fois des milliers de sourires vous accueilleront ! Si vous êtes fans de marché locaux, il ne faut surtout pas le manquer. Et ça fait différent du reste de l’Asie du sud-est, absolument personne n’a essayé de nous vendre quoi que ce soit.

La pagode Kuthodaw était celle que je ne voulais surtout pas manquer à Mandalay. Elle est entourée de centaines de stupas blancs, ce qui la rend assez impressionnante. La visite est gratuite.

Mandalay

Juste à côté, se trouve la pagode Sandar Mu Ni qui est moins spectaculaire, mais tout de même très belle. Elle était majoritairement en rénovation lors de notre visite, c’est peut=être ça qui nous a fait moins l’apprécier.

BouddhaPour se déplacer entre les différent sites à Mandalay, vous pourrez prendre le vélo, le scooter ou bien vous déplacer en taxi (boite de pick-up). En ce moment, il fait environ 47 degrés ressentis à Mandalay, alors le vélo n’était tout simplement pas une option pour nous. On a opté pour les taxis qui sont d’ailleurs très abordables au Myanmar. Le tout nous a coûté 8000 Kiat.

Pagode à Mandalay

Il existe de multiples autres visites à faire dans la ville, surtout des pagodes. Ayant dormis jusqu’à midi pour nous reposer suite à la nuit dans l’autobus, on a manqué de temps pour tout voir ce qu’on voulait. On vous suggère tout de même la colline de Mandalay au coucher du soleil, le quartier des batteurs d’or et la pagode Mya Thein Tan. Il y a aussi évidemment le palais royal. Par contre, l’entrée est de 10 000 Kiat et on avait beaucoup lu qu’il ne valait pas le coup…

 Les alentours de Mandalay à scooter

La plupart des voyageurs viennent à Mandalay justement pour ses environs. La ville est entourée de plusieurs anciennes capitales de la Birmanie où on se sent à des années lumières de la chaotique et poussiéreuse Mandalay. On a choisi de visiter Inwa, Sagaing et sa colline ainsi que Amarapura pour le fameux pont U-bein.

pont U Bein

Au fil de la journée, c’est des dizaines de sourires chaleureux et de ‘’helloooo’’ qui nous ont conquis. On se disait tellement souvent à quel point les Birmans sont accueillants. J’espère vraiment que le tourisme sans cesse grandissant ne leur fera pas perdre cette gentillesse et cette ouverture. La campagne Birmane autour de Mandalay a quelque chose qui nous a charmé de difficile à décrire.

Pour visiter les anciennes capitales, tous les hôtels vous proposeront de le faire avec un chauffeur privé pour une somme qui tourne autour de 35 000 Kyat. Mais quoi de mieux que de faire cette journée à son rythme et de pouvoir s’arrêter partout où on le désire, le temps qu’on a envie. Je crois aussi qu’on ressent beaucoup plus les endroits qu’on traverse au volant d’un scooter qu’à la place d’être derrière une vitre à l’air climatisé. Les odeurs, les sons, le vent… Bref, pour nous ça ne fait aucun doute, dès qu’on peut prendre un scooter pour se déplacer, ce n’est pas discutable !

Pont U Bein

On vous conseille de vous procurer l’application maps.me qui changera surement à jamais votre manière de vous déplacer en voyage. De notre côté, c’est rendu un indispensable qui nous permet de ne jamais se perdre et de perdre beaucoup moins de temps avec les maps papiers à essayer de déchiffrer où on peu bien être rendues. L’application fonctionne hors ligne et vous permet de toujours savoir où vous êtes et le chemin à prendre.

On a commencé la journée avec le village d’Inwa qui a été un réel retour dans le temps. La plupart des gens qui visite l’endroit le font en calèche afin de se déplacer entre les principaux sites d’intérêt. D’ailleurs, de notre côté, on n’a pas visité l’intérieur des pagodes à Inwa. Nous n’avions pas le billet combiné de 10 000 Kiat qu’on trouvait trop cher. De toute façon, le seul fait de se promener à Inwa et de regarder les gens vaquer à leurs occupations nous suffisait amplement. On a décidé de diner au restaurant Ave Maria qui se situe au abord de la rivière. La nourriture et le service était très bien. Par contre, un peu cher pour les standards birmans.

Inwa

Si vous arrivez comme nous en scooter, vous pouvez emprunter un détour par la route afin de rejoindre le village sans avoir à prendre le bateau. Suffit de demander votre chemin si vous n’avez pas de GPS !

Lors de mes voyages, j’utilise pour la plupart du temps le site Agoda pour la réservation de mon hébergement afin de trouver les meilleurs prix pour une chambre. Pour réserver votre séjour à Mandalay, je vous invite à suivre ce lien.

On s’est par la suite dirigées vers Sagaing pour sa colline et ses dizaines de stupas et de pagodes. Oui encore des pagodes… La Birmanie en contient certainement des dizaines de milliers ! Ce n’est pas l’endroit qu’on a préféré durant notre journée, mais si vous avez le temps, je pense quand même que l’endroit vaut le détour. C’est assez impressionnant de voir tous ces monuments construits dans la montagne.

Pagode à Sagaing

Finalement, notre dernier arrêt a été le pont U-Bein. Ce pont est le plus long pont en teck du monde et est incontestablement un des emblèmes du Myanmar. Il est surtout recommandé de venir l’admirer au coucher du soleil. Nous y étions autour de 16h00, car on voulait absolument revenir à Mandalay avant la noirceur. Après avoir vu la veille comment les gens conduisent dans la ville, on ne voulait pas prendre de chance et surtout s’assurer de rentrer saines et sauves. Les routes n’ont aucun lampadaire, ils doivent alors conduire avec les lumières sur les hautes, ce qui est très aveuglant. Pourtant, j’ai conduit dans tous les pays d’Asie qu’on a visité et même au Vietnam à Da Nang qui est la troisième plus grande ville du pays sans aucun problème, mais je sentais que ce n’était pas pareil ici. On a donc suivi notre instinct.

Birmane

On a quitté Mandalay le lendemain pour se rendre vers Hsipaw, un village et une région renommé pour ses treks en ayant plus que hâte de découvrir une autre facette de la Birmanie.

Infos

Reçois ici mon guide GRATUIT pour économiser à la maison afin de VOYAGER PLUS

Capture d%e2%80%99%c3%a9cran 2018 01 25 %c3%a0 10.13.52

Incris-toi pour recevoir les derniers articles, les nouvelles et les codes promo exclusifs.

Tu ne recevras jamais de spam. Il est toujours possible de se désinscrire. Powered by ConvertKit

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Voyage Nord du Perou
    25 mars 2016 at 4:55

    C’est génial de voir comme ce magnifique pays s’est particulièrement ouvert depuis 4-5 ans. L’arrivée de la nouvelle présidente devrait redonner un nouveau coup en espérant la stabilité politique.Magnifique! Philippe

  • Reply
    Amelia
    1 avril 2016 at 3:42

    Magnifiques photos ! Le Myanmar vaut vraiment le detour.

  • Reply
    Aurélie
    11 avril 2016 at 4:00

    Nous venons d’arriver au Myanmar et Mandalay nous plaît beaucoup… Merci pour le partage de vos photos et récits, vous me donnez des idées. J’hésite encore entre scooter et voiture pour découvrir les anciennes capitales… aujourd’hui on a testé les transports locaux, une super expérience mais les trajets sont hyper longs 😉

  • Leave a Reply