LGBT Trucs voyage

5 trucs pour les couples LGBT en voyage

En tant que couple faisant partie de la communauté LGBT, nous faisons parfois face à quelques petits obstacles supplémentaires lors de nos voyages à travers le monde. À force de voyager à l’extérieur de l’occident, nous avons développé quelques petits trucs qui nous permettent d’être plus à l’aise lorsqu’on est sur les routes du monde. Après quelques discussions sur le sujet, on vous a concocté une petite liste de 5 trucs pour les couples LGBT en voyage. 

Voyage et couple LGBT

1. Réserver votre chambre à l’avance

Si vous voulez vous assurer d’avoir une chambre avec un lit double et non deux petits lits simples à chaque extrémité de la pièce, il vaut mieux faire la réservation par internet à l’avance et spécifier le type de chambre que vous voulez. C’est surtout le cas en Asie, où la population ne fera pas nécessairement le lien et se demandera pourquoi vous demandez à avoir un seul lit alors que vous êtes deux personnes du même sexe. Et ce, surtout si votre apparence ne met pas tout de suite en évidence votre orientation sexuelle. Cela peut vous éviter quelques désagréments à la réception lors de votre arrivée.

 2. S’informer sur le pays avant le départ

Il est primordial de s’informer sur la situation dans le pays que vous avez décidé de visiter. Dans la plupart des guides de voyage populaires, on retrouve une rubrique sur le sujet qui explique la législation ainsi que l’ouverture des locaux face à la communauté LGBT. Si l’homosexualité est considéré comme un acte criminel, vous devez absolument être au courant pour vous ajuster en conséquence. Vous pouvez aussi parcourir le net à la recherche de discussions sur le sujet sur des forums. Par contre, ne partez pas en peur non plus si un internaute affirme qu’il a vécu une agression physique. Ça ne veut surtout pas dire qu’automatiquement vous en serez vous aussi victime et qu’il faut annuler le voyage en question.

3. Utiliser des applications pour couple LGBT en voyage

Si vous êtes du genre à voyager avec vos téléphones intelligents, il existe plusieurs applications que vous pouvez utiliser pour trouver des bars, restos ou fêtes pour la communauté LGBT. Le but ici n’étant pas de faire de la pub pour aucune d’entres elles, on en nommera pas. Vous trouverez facilement avec une petite recherche Google. Certaines vous permettrons aussi de trouver des hébergements  »gay friendly », ce qui peut faciliter la tâche pour avoir un lit double si vous n’avez pas de réservation.

 4. Adopter une attitude discrète

On croit que peut importe l’endroit où on décide d’aller, c’est aussi une question de respect de la population locale de rester discret. Surtout si le pays est peuplé de gens pour qui la religion joue un rôle très important. Bien sûr, on ne parle pas ici de villes comme San Francisco ou New York où il est tout à fait normal de voir des couples du même sexe s’embrasser dans les rues. Donc, pour ne pas s’attirer d’ennuis inutiles, garder nos élans amoureux pour la chambre, reste une question de bon sens.

 5. Parfois, taire le lien qui nous unis

On est pas trop fière de donner ce truc là et on espère sincèrement qu’un jour, peu importe où nous mettrons les pieds sur la planète, on pourra être à 100% qui on est. On se considère toutes les deux très ouvertes sur la question au Canada. Absolument tout notre entourage est au courant de notre mode de vie. On croit fermement que le fait d’être à l’aise à 100% avec notre orientation met automatiquement les gens qui nous entourent beaucoup plus confortables et ouverts avec notre différence. Par contre, ce n’est pas toujours le cas ailleurs dans le monde et on se compte très chanceuse d’être nées ici, au Canada. De notre côté, on se fait souvent prendre pour 2 soeurs et on vous avoue qu’il nous arrive d’acquiescer à cette affirmation lorsqu’on se trouve dans un pays ou l’homosexualité est mal vue. C’est malheureusement souvent plus prudent d’agir ainsi puisqu’on ne sait jamais comment l’autre personne perçoit les couples du même sexe. On se dit qu’il vaut mieux laisser nos convictions à la maison et taire le fait qu’on est un couple. Et pour ce qui est des autres voyageurs occidentaux rencontrés en voyage, on ne se gène surtout pas et même qu’on en profites pour être totalement franche. Ça nous fait du bien d’être honnêtes…

 

SDC11220

Tu es sur Pinterest? Épingle cet article! 

Couple LGBT en voyage

 

Reçois ici mon guide GRATUIT pour économiser à la maison afin de VOYAGER PLUS

Capture d%e2%80%99%c3%a9cran 2018 01 25 %c3%a0 10.13.52

Incris-toi pour recevoir les derniers articles, les nouvelles et les codes promo exclusifs.

Tu ne recevras jamais de spam. Il est toujours possible de se désinscrire. Powered by Seva

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply
    Bianca @ La Grande Déroute
    1 mai 2015 at 6:57

    Chouette découverte que je viens tout juste de faire ce blog 🙂 Je partage!

  • Reply
    Annajo Janisz
    5 mai 2015 at 4:18

    C’est vrai que les personnes hétéro (ce qui est mon cas, mais cela ne m’a jamais gênée pour ma part puisque pour moi, on aime une âme, non un genre masculin ou féminin), ne se rendent pas compte à quel point certaines situations, notamment en voyage, peuvent devenir « périlleuses ».

    Il est parfois nécessaire (voire vital) de respecter les personnes qui vivent sur le bout de terre qu’on visite et taire ses préférences sexuelles/relationnelles par respect pour la religion de ces pays-là.
    Après tout, on passe en visiteur et garder cela à l’esprit peut nous éviter beaucoup de déconvenues/mauvaises surprises. Merci de nous le rappeler.

  • Reply
    Portrait de blogueuses - Mélissa et Pamela de Two Travel Lovers - Le Blog Expedia
    25 janvier 2017 at 5:53

    […] 5 trucs pour les couples LGBT en voyage […]

  • Reply
    Charlène - Odyseo
    10 juillet 2017 at 10:33

    Je suis hétéro mais il est vrai que j’ai rencontré des cas dans des pays comme la Mongolie, où j’ai vécu 9 mois, où les lgbt ne sont pas du tout acceptés. Je revois encore mes collègues mongols dire qu’ils « frapperaient » sans hésiter des personnes homosexuelles s’ils en croisaient. J’ai eu beau leur expliquer qu’aimer une personne du même sexe était tout à fait normal et que cela ne changeait rien à la personnalité de la dite personne mais rien à faire, c’est ancré dans leur culture. Heureusement, les mentalités à ce sujet changent petit à petit mais il y a encore de la route à faire.
    Je suis d’accord qu’il faut que vous vous assumiez car au final, il n’y a pas de mal à être vous même mais se faire un peu plus discret dans des lieux où l’homosexualité est encore un sujet sensible n’en est que plus respectable de votre part.
    Hâte de lire vos aventures en Chine sinon, j’adore ce pays que j’ai côtoyer pendant 2 ans (d’ailleurs si tu as des questions, n’hésite pas à me demander 😉 )

  • Leave a Reply