Amérique du nord Québec

Mon voyage aux Îles de la Madeleine

Déjà plus de trois semaines que je suis revenue de mon voyage aux Îles de la Madeleine. Il commence à être temps que je vous en parle davantage. Pour ceux qui ont suivi en live sur les médias sociaux mon #tripauxiles, vous savez déjà à quel point les Îles m’ont tombé dans l’oeil. Je ne m’attendais tellement pas à être autant sous le charme. Bien sûr, j’avais hâte et j’appréhendais de façon positive ce voyage, mais je ne croyais pas tomber en amour à ce point. Maintenant je comprend tous ces gens qui me vantaient les Îles de la Madeleine et qui me disaient que je devais absolument y aller lors d’un prochain voyage.

Île du Havre-Aubert, Îles de la Madeleine, Québec.

Havre-aux-Maisons, Îles de la Madeleine, Québec.

Auberge de Gros-Cap, Îles de la Madeleine, Québec.

Mon auberge au Parc de Gros-Cap 

Les Îles de la Madeleine, ça se ressent…

Il y a quelque chose de difficile à mettre en mots lorsque je parle de ce que j’ai ressenti aux Îles. À un moment bien précis sur l’île de Havre-aux-maisons, au volant de mon scooter, j’ai senti ce sentiment de bien être, de zenitude… C’est là que j’ai su que j’allais revenir. D’autant plus que je n’ai pas pu en profiter avec Mélissa cette fois-ci. Elle m’en parle déjà!

Le vent qui souffle constamment, l’odeur de la mer, les collines verdoyantes parsemées de maisons colorées, les longues marches sur les plages désertes, les fruits de mer si bons qu’on s’en liche les doigts et les gens, surtout les gens. Les Îles c’est tout ça mis ensemble et encore plus. Je vous le dis, les Îles de la Madeleine, c’est surtout ce qu’on y ressent sur place qui fait tout le voyage. Je pense que lorsqu’on y a goûté, c’est certain qu’on y retourne. D’ailleurs, je ne compte même plus le nombre de personnes qui m’ont dit y aller tous les étés. Ça m’a semblé pour plusieurs d’entres eux être un espèce de pèlerinage annuel. Un endroit où l’on va se ressourcer, où on prend le plein de bonnes énergies avant l’automne et d’où on revient revitalisé.

Havre-Aubert, Îles de la Madeleine, Québec.

Havre-Aubert, Îles de la Madeleine, Québec.

Havre-Aubert, Îles de la Madeleine, Québec.

Petite rencontre sympathique sur la plage

Quelques visites intéressantes aux Îles de la Madeleine

Je ne passerai pas par 4 chemins, la visite de la ferme, c’est le coup de coeur de mon voyage aux Îles de la Madeleine. Du plus loin que je me souvienne, je n’avais jamais eu la chance de visiter une ferme au courant de ma vie. Moi qui adore les animaux, disons ça manquait à ma culture. Étant aux Îles à la fin de la saison touristique, j’ai eu la chance d’avoir une visite privée avec Dominic, le directeur de la production laitière. En une heure trente, j’en ai appris beaucoup sur le fonctionnement d’une ferme laitière, sur les caractéristiques des vaches canadiennes ainsi que sur l’histoire de cette entreprise familiale. J’ai pu approcher les vaches et les petits veaux et me promener à leur côté dans les pâturages. D’ailleurs, les pâturages sont tellement bien situés, la vue sur Havre-aux-maisons et sur la mer est assez incroyable. On peut apercevoir au loin l’île d’entrée qui m’a été décrite par Dominic comme un endroit calme et très ressourçant. Je n’ai pas eu assez de temps pour m’y rendre lors de mon voyage, mais ce n’est que partie remise, c’est garanti!

Le coût de la visite est de 15$ et elle a lieu presque tous les jours de l’été à 10h30. Pour le reste de l’année, il y a toujours la possibilité de faire la visite si vous en faite la demande. Vous n’avez qu’à vous rendre sur leur site internet pour tous les détails.

Ferme de la fromagerie du Pied-De-Vent

  • Le Fumoir d’antan

Au fumoir, c’est Ben à Ben qui vous accueillera dans l’entreprise familiale. Pourquoi Ben à Ben ? Et bien parce qu’aux Îles de la Madeleine, c’est comme ça qu’on désigne le fils ou la fille de quelqu’un. Ben c’est donc le fils de Benoit Arsenault. Avec ses frères, ils ont remis sur pied le fumoir en 1996 après plusieurs années d’inactivité. Le Fumoir d’Antan, c’est la dernière entreprise qui s’adonne à cette technique de boucanage traditionnel aux Îles. On y fait fumer  majoritairement le hareng, mais aussi du saumon, des pétoncles, etc. Moi qui habituellement n’aime pas du tout ce qui est fumé, j’ai été agréablement surprise lorsque j’ai testé les produits à la fin de la visite.

Si les techniques de boucanage et l’histoire des fumoirs des Îles vous intéresse, vous pouvez faire la visite de leur écomusée pour la somme de 5$.  Visitez leur site internet pour l’horaire des visites.

Le fumoir d'Antan

  • Le Barbocheux

Aller au Barbocheux, c’est une expérience en soi. Le propriétaire, Léonce, est un personnage que vous devez absolument rencontrer lors de votre passage aux Îles. C’est un amoureux de sa région et un grand passionné de boissons artisanales. Il en parle avec tellement d’intérêt que vous ne pourrez pas vous empêcher d’embarquer dans ses histoires et de vouloir en apprendre davantage. Léonce m’a aussi appris à mieux goûter l’alcool. C’est loin d’être discret comme méthode, mais ô combien efficace. Je suis certaine qu’après la dégustation de chacun de ses produits, vous repartirez avec une bouteille de Bagosse, fiers de pouvoir expliquer à vos proches les origines de cette boisson typique des Îles de la Madeleine.

La Bagosse des Îles

De retour à la maison, dégustation de la Bagosse du Barbocheux

Les paysages des Îles qui m’ont le plus impressionnés

  • Plage de la Pointe-aux-Loups

La plage était complètement déserte, les vagues si fortes, le temps parfait. Un autre moment zen que je me rappelerai longtemps.

Pointe-aux-Loups

  • Plage de la Grande Échouerie

L’immensité de cette plage m’a beaucoup impressionnée. Encore une fois, je me suis rappelée que j’étais au Québec. Difficile d’y croire! Vous pouvez y marcher pendant des heures, c’est une impression de bout du monde qui vous attend là-bas.

Plage de la Grande Échouerie

  • Phare du Cap Alright

On peut dire que le fameux phare de Julie Snyder a une place de choix aux Îles… La vue directe sur l’île d’entrée ne donne pas sa place.

Phare du cap Alright

  • Havre-Aux-Maisons à partir des pâturages de la Ferme du Pied-de-Vent

Ce panorama est magnifique. C’est l’immensité qui se dresse devant nous sur ce point de vue.

Havre-aux-Maisons

Quelques bars/restos à ne pas manquer aux Îles de la madeleine

  • Café de la Grave

Pour l’ambiance, les repas réconfortants, le service et la déco!

Pour boire une excellente bière de microbrasserie et la vue à partir de la terrasse!

Dégustation à l'abri de la tempête

  • Les pas perdus

Pour les moules, le tartare ou la poutine au Pied-de-Vent!

  • Le vent du large

Pour le menu style tapas, la vue sur la grave depuis la terrasse et les chansonniers!

Havre-aux-Maisons

Et vous? Qu’est-ce qui vous a accroché aux Îles? Prévoyez-vous un voyage sur l’archipel bientôt?

Vous avez jusqu’au 30 septembre pour participer au concours #tripauxiles afin de gagner un voyage aux Îles de la Madeleine en 2017. Tous les détails par ici: http://tripauxiles.com.

Ce voyage a été rendu possible grâce à Hertz Agence de location des îles. Un gros merci à l’auberge de Gros-Cap pour l’hébergement et à Autobus les Sillons pour le transport vers les Îles de la Madeleine. 

Bateaux de pêcheurs, Îles de la Madeleine, Québec.

Pour poursuivre la lecture: 

Reçois ici mon guide GRATUIT pour économiser à la maison afin de VOYAGER PLUS

Capture d%e2%80%99%c3%a9cran 2018 01 25 %c3%a0 10.13.52

Incris-toi pour recevoir les derniers articles, les nouvelles et les codes promo exclusifs.

Tu ne recevras jamais de spam. Il est toujours possible de se désinscrire. Powered by ConvertKit

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    LadyMilonguera
    23 septembre 2016 at 9:38

    Une destination méconnue, mais tes photos sont un beau plaidoyer en faveur de ces iles…

  • Reply
    Mon voyage aux Îles de la Madeleine – #tripauxiles
    20 octobre 2016 at 10:11

    […] Cliquez ici pour lire l’article […]

  • Leave a Reply