Asie Carnet de voyages Corée du Sud

Visiter Séoul : 2 semaines de slow travel dans la capitale coréenne

Parmi toutes les destinations qui m’attirent, les grandes capitales de l’Asie ont la cote. C’est drôle à dire, mais le mélange de frénésie incessante et d’oasis relaxes me semble parfaitement équilibré. Séoul était dans mon radar juste après avoir fait Tokyo. Pendant plus d’un an à regarder des dramas, à écouter les hits de K-Pop et à fermenter mon propre kimchi, j’ai décidé que je devais expérimenter la vraie affaire.

Deux semaines à Séoul en mode slow travel et en couple, ça vaut son pesant d’or. Mis à part une mini escapade au sud à Busan, mon copain et moi avons passé 12 jours complets à fouiller la capitale du pays du matin calme. Des grands boulevards de luxe jusque dans les petites ruelles, on a découvert pas mal de choses. À travers ses gratte-ciels et ses parcs, ses hommes d’affaires en complet-cravate et une vibeconviviale, la contrastante Séoul nous a totalement séduits. Un quartier à la fois.

Cet article invité a été rédigé par Joëlle Rey-Perreault. Pour la suivre sur Instagram, c’est par ici.

Visiter Séoul en 2 semaines

Visiter Séoul, que faire et que voir : Au delà-du Kimchi

Bukchon, Changdeokgung et poulet frit

C’est en montant la côte de Bukchon-ro qu’on a vu notre premier chien, un bouledogue français fort musclé de la cuisse. Il y a de quoi être en forme ici avec tous les petits monticules. On a usé nos mollets et brûlé notre petit déjeuner histoire de voir les vieilles maisons en bois et, forcément, devenir jaloux des habitants du quartier pour la vue qu’ils ont. Malgré la présence de quelques touristes vêtus de hanbok (vêtement traditionnel coréen), le silence des lieux était presque complet. En descendant, on a continué la journée avec la visite du palais Changdeokgung et de ses jardins secrets. Un joli parcours au soleil entre ruines et nature qui nous a ouvert l’appétit. Le soir, on a déambulé dans les ruelles de notre quartier et opté pour de l’excellent junk food : du poulet croustillant coréen à la farine de riz. Un vrai délice!

Visiter Séoul en 2 semaines, quartier par quartier

 

Incontournable Namsan

Il me semble qu’une visite au parc du mont Namsan est nécessaire si on veut se faire une idée de l’étendue de Séoul. Contrairement à d’autres observatoires, le téléphérique de Namsam nous amène au point le plus haut de la montagne vers une superbe vue 360 de toute la ville et d’autres sommets lointains. Une bière et un sac de chips à la main, on s’est posés à différents endroits question de bien absorber le panorama. On aurait pu aussi s’asseoir à la terrasse d’un bistrot, mais l’aménagement extérieur et la petite brise étaient parfaits pour nous. En plus, une troupe de musiciens, danseurs et comédiens faisaient des numéros gratuits au milieu de la place pour le plus grand plaisir des touristes.

N’oubliez surtout pas de partir assurer lorsque vous voyagez à l’étranger. Je vous invite à effectuer des devis gratuits auprès de ces deux compagnies dans lesquelles j’ai entièrement confiance. Pour les Québécois, Via Escapade et pour les Européens, ACS Assurances. Vous n’êtes toujours pas convaincu que ce soit indispensable? Voici mon article sur les raisons de se procurer une assurance voyage

Vue sur Séoul

Itaewon, terrasses et rencontre impromptue

On s’est sentis pas mal VIP ce jour-là tellement les lieux étaient déserts. Très tranquille lors de notre passage matinal, Itaewon est un quartier étudiant multiculturel probablement plus animé le soir que le jour. De la station de métro du même nom, on a remonté plusieurs rues étroites en vallons pendant une vingtaine de minutes pour atteindre Uncle Sam’s Pancake, un trou dans le mur dans le top 3 des meilleurs déjeuners du coin. Après avoir englouti nos assiettes à l’américaine, on est repartis déambuler dans la partie plus résidentielle où on a croisé une aire de jeux pour enfants, un groupe de mamies maraichères et quelques scooters. Puis la “Antique furniture street” qui multiplie les boutiques de vieilleries européennes, parfois cutes, parfois étranges, nous a ramenés à notre point d’origine. De retour près de la station, on a fait honneur à la Fashion Gamedes Coréens en s’achetant des t-shirts stylés chez Troubadour.

 Mon thé glacé à la camomille et marmelade de yuzu a disparu à la vitesse de la lumière quand on s’est enfin posés sur la terrasse du toit du Holly’s Coffee pour faire une sieste dans les beanbags. Par contre, rien n’égale le doux hasard d’un détour dans un minuscule café-boutique, The Mi Three, tenu par un gentil monsieur et ses trois adorables shiba inus. On aurait voulu y rester tout l’après-midi, mais on a décidé de s’initier au BBQ coréen et au soju!

séjour à Séoul les incontournables

Hongdae, cité universitaire et ruisseau urbain

Gros coup de coeur pour ce district coloré. On s’est premièrement rendus à l’université Yonsei pour visiter à pied le gigantesque campus ; un beau mélange de pavillons anciens à l’anglaise et de building hyper modernes. Les 27 degrés au soleil et les longs détours étaient propices au rafraîchissement. Avec notre chance de touristes, on a croisé des stands de dégustation de bière et arrêté notre choix sur la Brewdog au pamplemousse qui s’est avérée super bonne. 

Avant d’aller marcher le long de Gyeongui Line Forest Park, on a fait un arrêt dans un centre commercial tout neuf abritant plusieurs boutiques qu’on n’a malheureusement pas la chance d’avoir à Montréal comme Muji et Flying Tiger Copenhagen. Plusieurs étages plus tard, on a opté pour un resto thaï avec vue sur le parc linéaire qu’on allait traverser plus tard. La promenade était tellement sympathique et nous a permis de croiser plein de couples, de familles ainsi que leurs chiens.

  Pour vous donner une idée du prix des vols vers la Corée du Sud, je vous invite à vérifier sur le site Skyscanner. C’est celui que j’utilise personnellement presque toujours puisqu’on y retrouve souvent les meilleurs prix. 

Les quartier de Séoul à visiter absolument

Myeongdong, religion et bouffe de rue

Le meilleur de tous les plats de toute l’aventure fut sans aucun doute la soupe Kyojaaux nouilles au boeuf, champignons et ravioli. Bien que servie en moins de 5 minutes entre deux grognements de serveuse expéditive, les saveurs valent absolument le détour. C’est la spécialité du quartier et, heureusement, il existe 2 restaurants identiques dans la même rue. Impossible de les manquer!

 En journée, on s’est promenés un peu partout de boutique en boutique dans ce quadrilatère très achalandé qui nous rappelait Shibuya à Tokyo. Les magasins de soins de beauté sont omniprésents et leurs vendeurs annoncent les promotions en s’exclamant sur les trottoirs. Pas de repos à Myeongdong! Rien à voir d’ailleurs avec l’atmosphère rencontrée deux rues plus loin à la Cathédrale Notre-Dame de l’Immaculée Conception où on a pu assister à quelques minutes de messe coréenne. L’endroit était plein à craquer ; des gens de tous âges chantaient et récitaient en choeur les passages de la Seong-Gyeong. Une aventure spirituelle inattendue, mais paisible.

 À Myeongdong la street food est reine! Des nouilles sautées aux petites bouchées sucrées, il y en a pour tous les goûts. À quelques stations de métro de là en soirée, Bamdokkaebi Night Market, un petit festival de food trucks qui a lieu plusieurs mois par années ajoute un autre attrait aux abords de Cheonggyecheon, une rivière urbaine de plus de 5 km restaurée en 2015. Les camions étaient déjà tous bien alignés et prêts à servir quand on est arrivés sur place. Décidément un incontournable.

Que faire à Séoul?

Gangnam de nuit, Gangnam de jour

Il nous a fallu deux visites distinctes pour mieux saisir le secteur au sud de la rivière. La première fois s’est déroulée en fin de journée au parc d’attractions Lotte World Adventure un peu à l’écart. Pour contrer la nausée causée par les manèges, l’amie d’une amie nous a invités à un pique-nique au bord de la rivière Han où les gens viennent s’étendre dans l’herbe et regarder les lumières de l’autre rive. Elle nous a parlé passionnément de la culture sud-coréenne entre deux gorgées de bière froide et plusieurs bouchées de poulet frit livré sur les lieux. Car “Chimaek”, c’est la vie!

 La 2e visite de Gangnam a eu lieu en plein jour. Des gros boulevards, des gros buildings et du gros luxe… mais aussi plein de petites allées tranquilles en bordure du district. Notre brunch chez Ryan’s smokehouse recommandé par A Fat Girl’s Food Guide to Eating in Koreadans le secteur Songpa-gu nous a donné toute l’énergie pour arriver à saisir le Gangnam Style. Direction Avenue des célébrités, on a visité le marché d’alimentation du centre d’achats Galleria où on peut se procurer des champignons pour la modique somme de 400000 Wons (460$ CAD). En quittant les magasins chics et en tentant de rejoindre la rivière, on a fini par marcher plus d’une heure le long d’un parc. Notre récompense a été de finalement s’asseoir au bord de l’eau en observant les nombreux caniches et poméraniens se dire bonjour. La belle vie, au fond c’est un peu ça Gangnam.

Quoi faire à Séoul

Trompe-l’oeil et marchés publics de Séoul

Moins de 72 heures avant la fin de notre séjour, on est allés faire un tour au Trick Eye Museum histoire de nous divertir. Les tableaux qui déjouent la perspective donnent des photos assez drôles. À la sortie, on a réalisé qu’on était entourés de beaux magasins de papeterie, vêtements et accessoires pour la maison. Un bon endroit pour magasiner !

Prochain stop : Marchés publics. Les 3 qu’on a visités sont considérés les principaux dans leurs spécialités et situés par trop loin les uns des autres. D’abord Gwangjang pour la bouffe incroyable (mandu, bindaetteok et kimbap savoureux), puis Namdaemun pour les imposants étals de poissons et fruits de mer, et finalement Dongdaemun pour les souvenirs kitsch mais essentiels. Et comme Séoul a assez de marchés publics pour en voir 1 chaque jour pendant 2 semaines, on s’en est gardé pour la prochaine fois. Vers 19h, on a pu voir l’imposante porte de la muraille Sungnyemun s’illuminer.

Le ventre plein, on se demande encore comment on a fait pour pouvoir manger à nouveau le soir venu. En plus du kimchi et du kkakdugi servis en à-côtés, un autre repas marquant cette soirée-là avec une soupe d’os (seolleongtang) et un ragoût de tofu (sundubu jjigae) sans oublier bien sûr le piment vert maléfique méga épicé. Délicieux repas de l’ordre du TRÈS pimenté.

Les marchés de Séoul

Yeouido, Insadong et son salon de thé

L’îlet de Yeouido est charmant quand on aime les parcs, les aquariums et les pique-niques. Même si je ne supporte pas bien les voyages en mer, notre petit tour en bateau-cygne sur la rivière était somme toute amusant. L’avant-midi passé là-bas fut synonyme de paresse. Mais avoir su que le district d’Insadong était si joli, j’aurais peut-être réservé plus de temps là-bas. À 30 minutes de la “rive-sud” et au nord de toutes les attractions touristiques, se trouve un endroit des plus enchanteurs que j’ai eu la chance de voir : Le jardin/salon de thé Dawon. Une fois le labyrinthe des remparts résolu, on peut déguster leur thé aux prunes et celui au yuja (marmelade d’agrume coréen dont j’ai ramené un gros contenant) qui sont délicieux.

Prendre un thé à Séoul

Dongdaemun forever

Pour notre ultime journée passée sous la pluie, la visite d’un endroit tranquille était toute indiquée. La plaza du design est un lieu rempli d’histoire d’une grande beauté. Avant d’être un lieu entièrement dédié à l’architecture et à l’art contemporain, l’endroit a d’abord abrité un stade de baseball emblématique symbolisant l’indépendance de la Corée après la période coloniale japonaise. Et même qu’avant ça, c’était un parc royal aménagé avec des pavillons, des temples et des étangs. Le terrain a aussi servi de base militaire, de marché public… Bref, un lieu culte. Faire le tour du site, des musées, du mémorial, des cafés et des boutiques nous a pris plusieurs heures. Je ne pourrais certainement pas me passer d’y remettre les pieds un jour.

Coups de coeur à Séoul

Informations pratiques pour Visiter Séoul en quelques jours

Festivals de rue de Séoul

Il faut souvent, voire toujours, payer par carte de crédit pour commander à chaque kiosque ou foodtruck dans ce genre d’évènements.

Hébergement à Séoul

Les logements Airbnb sont non seulement abordables, mais souvent très bien situés par rapport au transport en commun, en plus d’être propres et super bien décorés. On a pris des heures à choisir le nôtre tellement il y avait du choix. La grande majorité des appartements ont un système de code à chiffres pour la porte d’entrée ce qui facilite le check-in. La ville ne dort jamais donc attendez-vous à entendre des klaxons à toute heure, peu importe le quartier. Pour notre part, on a opté pour le district de Mapo, plus précisément la station Gongdeok, car c’était l’idéal pour les déplacements en métro et en bus. Sinon la chaîne d’hôtel Ibis Budget est aussi très abordable. 

Pour profiter de 45$ de rabais sur votre première nuit Airbnb, je vous invite à utiliser mon lien de parrainage. 

Pour une liste d’hébergements à Séoul, je vous invite à regarder l’offre sur Agoda, le site que j’utilise systématiquement pour mes recherches d’hôtels en Asie puisqu’il offre presque toujours les meilleurs prix.

Visiter Séoul de nuit

Utiliser les transports à Séoul

Se déplacer dans une grande ville n’aura jamais été aussi simple. Les bornes pour acheter les titres ou recharger sa carte se trouvent dans toutes les stations de métro et offre l’option de changer le menu en anglais. La carte T-Money permet de payer non seulement le bus et le métro, mais aussi les achats au dépanneur. Elle fonctionne dans toutes les villes de la Corée du Sud, y compris Busan. 

Il existe des dizaines et des dizaines de lignes de métro différentes qui se rendent autant au centre de la ville, que sur la Rive-Nord ou la Rive-Sud. Le trajet en cours est facile à suivre grâce à un système de points lumineux dans chacun des wagons. Les noms des stations sont très bien identifiés et les messages automatisés sont en 4 langues, dont l’anglais. Les stations ont presque toujours plusieurs sorties numérotées qui mènent à différents coins de boulevards passants. Quand on se trompe de sortie, on peut emprunter ce qu’ils appellent les “shelters” qui sont des passages souterrains menant d’une intersection à une autre. 

Le bus ne s’arrête pas à tous les arrêts c’est pourquoi quand on voit qu’il arrive, mieux vaut faire signe au chauffeur. Il faut passer notre carte T-Money en entrant sur le lecteur qui se trouve juste à côté du chauffeur. En sortant, on la repasse sur le lecteur du fond. 

Pour passer de l’aéroport d’Incheon à la Seoul Station

le train express AREX est la meilleure option car la plus rapide et possiblement la moins chère. Le billet à usage unique vous demande un dépôt de 500 Won lors de l’achat qui est remboursable en totalité lorsqu’inséré dans une machine “Refund Deposit”. Le taxi ou le bus-limousine sont deux autres options possibles que nous n’avons pas testées. 

Pour visiter Busan ou toute autre ville à plusieurs km de Séoul

Il vaut mieux se procurer un ticket de train (haute vitesse KTX, moyenne vitesse ITX ou vitesse lente Mugungwa-ho) sur le site de KORAIL de 2 à 4 semaines d’avance. Plus le train va vite et plus le billet coûte cher. Les billets aller-retour n’existent pas. Il faut acheter son aller et son retour en 2 temps. Si on choisit une heure de retour, mais qu’on désire modifier par la suite, on peut s’adresser au comptoir de service où le personnel propose de changer le billet pour une heure plus convenable, et ce sans frais. 

Guichets bancaires à Séoul

C’est facile de les trouver, car ils sont nombreux et portent le nom des banques les plus répandues. Pour retirer de l’argent liquide, les guichets où on peut passer notre carte affichent le mot “International”.

 

 Cet article contient des liens affiliés. Si vous passez par ceux-ci pour effectuer vos réservations avant de visiter Séoul, je recevrai une petite commission, sans que le prix augmente pour vous. C’est une façon de m’encourager dans mon travail et de me permettre de continuer à vous offrir des informations gratuitement. Merci beaucoup! 🙂 

Reçois ici mon guide GRATUIT pour économiser à la maison afin de VOYAGER PLUS

Capture d%e2%80%99%c3%a9cran 2018 01 25 %c3%a0 10.13.52

Incris-toi pour recevoir les derniers articles, les nouvelles et les codes promo exclusifs.

Tu ne recevras jamais de spam. Il est toujours possible de se désinscrire. Powered by ConvertKit

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply