Carnet de voyages Europe France

City trip à Toulouse, mon premier contact avec la France

Je vous livre ici mes coups de coeur à Toulouse dans le sud de la France. Que faire et que voir dans la ville rose? Où dormir? Comment se déplacer? Vous trouverez ici tous mes conseils pour vivre pleinement votre city trip à Toulouse

Un city trip inattendu à Toulouse

Je parle virtuellement à des collègues blogueurs français tous les jours. Je lis de la littérature française depuis toujours. J’adore les films français, beaucoup plus proche de la réalité selon moi que les films américains auxquels nous sommes habitués en Amérique. Je me laisse bercer au rythme de mélodies françaises depuis mon adolescence. Mon restaurant préféré est un bistro français. J’ai voyagé dans plus de 25 pays, mais avant le mois d’avril dernier, je n’avais jamais mis les pieds en France. Ironique non? Comme si le fait de parler la même langue rendait ce pays moins exotique à mes yeux, moins dépaysant, moins attirant.

J’avais tout faux.

Pour tout vous dire, je me suis rendue en France en avril, mais ce n’était même pas parce que je le désirais vraiment où que j’avais moi-même choisi cette destination. Non, c’est plutôt dû au fait que le salon des blogueurs de voyage avait lieu en Aveyron, dans le sud de la France et que je voulais absolument y aller.

Un mois et demi avant mon départ pour le salon, je devais choisir ma première destination. Je voulais  arriver quelques jours avant afin de me remettre du décalage horaire. Mon choix s’est arrêté sur Toulouse. Je lisais que du positif sur la ville et le fait qu’elle soit à taille humaine me permettait de m’en donner une bonne idée en 48 heures contrairement à Paris ou Marseille par exemple. J’ai donc réservé mon billet d’avion. Je partais enfin visiter le pays des cousins.

Pour les Québécois qui auraient le projet de voyager en France prochainement, Air France offre maintenant un vol direct entre Montréal et Nantes à des prix compétitifs.

Mes coups de coeur à Toulouse

Le marché Victor-Hugo

Les marchés locaux sont, partout dans le monde, un fabuleux moyen de découvrir une parcelle de la vraie vie des locaux. À chaque endroit que je visite, que ce soit à Tokyo, à New York où à Bangkok, je m’offre toujours cette petite incursion toute simple, mais surtout authentique dans un marché de produits alimentaires. Toulouse n’a pas fait exception à cette règle. J’ai attendu patiemment le dimanche avant-midi et je me suis rendue au marché Victor Hugo. Il regorge de produits frais qui donnent l’eau à la bouche. J’ai bien aimé observer ce que se procurent les Toulousains pour un dimanche réussi à la maison. Après quelque temps à l’intérieur, je suis monté au deuxième étage afin de m’offrir un dîner (lisez ici déjeuner pour les Européens) en terrasse. C’était délicieux! Ah oui, et il semblerait que ce ne soit pas commun en France de seulement prendre le plat principal. Les serveurs avaient l’air bien surpris que je ne prenne ni entrée ni dessert…

Le quartier des Carmes de Toulouse

Le quartier des Carmes est à mes yeux le plus joli et le plus élégant de Toulouse. Ses rues piétonnes le rendent convivial et il fait bon y passer une bonne partie de la journée à flâner. On s’arrête à une terrasse pour déguster un gelato, on entre dans les boutiques proposant des produits d’artisans locaux, on déguste un espresso par ici ou un bon plat dans un des très bons restos du quartier par là. Pour ma part, j’y étais un samedi d’avril bien chaud. Vous savez, lorsque l’on commence à croire que l’été réapparaîtra sous peu… L’architecture des bâtiments et tous ses volets qui typique à l’Europe m’ont énormément charmé.

⇒ Je vous invite à lire cet article bien complet à propos du quartier des Carmes sur le blogue : Mordue de voyages.

Le quartier Saint-Cyprien

Un peu moins tape-à-l’oeil que le quartier des Carmes et plus populaire, Saint-Cyprien est le quartier que j’ai préféré à Toulouse. Ses petites rues bien typiques de la France m’ont charmé rapidement et son ambiance plus résidentielle est d’ailleurs ce que j’ai le plus apprécié. Je m’y suis promené sans but précis, comme à mon habitude, et j’y suis même retourné une deuxième fois afin de savourer un verre de vin blanc en terrasse et observer les passants. Il suffit de traverser la Garonne pour rejoindre Saint-Cyprien en quelques minutes. Si j’avais à choisir un quartier où vivre à Toulouse, nul doute que ce serait celui-ci.

Le minuscule restaurant japonais, le Shin-Ya Ramen

Comme à mon habitude, peu importe où je me trouve, je finis toujours par faire une recherche sur internet afin de dénicher le meilleur japonais de la ville. Évidemment, c’est ce que j’ai fait à Toulouse. D’autant plus que je m’apprêtais à m’envoler pour un voyage à Tokyo à peine 2 semaines après ce passage en Europe, l’envie était très forte. C’est de cette façon que je suis tombée sur le Shin-Ya Ramen. Il était situé à peine à 20 minutes de marche de mon appartement, je n’avais aucune raison de ne pas l’essayer. Il m’a fallu patienter 50 minutes à l’extérieur avant de pouvoir prendre place sur un des 10 bancs du restaurant, malgré que j’étais arrivée avant l’ouverture. Si vous êtes pressé, ce n’est pas l’endroit idéal, car paraîtrait qu’il y a file tous les jours.

La soupe Ramen est bonne, mais moins authentique que ce que je trouve à Montréal. J’ai surtout aimé l’ambianc tokyoïte du restaurant. Le fait qu’il soit si petit lui donne un certain charme et rend l’expérience agréable. Si vous êtes en manque de ramens, n’hésitez pas à aller y faire un tour!

La place du capitole et le centre-ville de Toulouse

Rares sont les visiteurs qui font un city trip à Toulouse sans passer par la place du Capitole. Très commun en Europe, mais bien rare en Amérique, les places centrales des villes que j’ai visitées sont toujours invitantes et animées. Le capitole qui se situe directement sur la place centrale de Toulouse lui donne tout son charme. L’édifice est absolument magnifique. On y trouve plusieurs restaurants, cafés et boutiques. Certains jours de la semaine, un marché ambulant s’invite directement sur la place du capitole. Je n’y étais pas à ce moment-là, mais j’aurais bien aimé voir quels genres de produits on peut y retrouver.

Place du capitole Toulouse

Centre-ville de Toulouse

City trip à Toulouse

Les berges de la Garonne

Je dois avouer que la Garonne est un des éléments qui donne le plus de charme à la ville de Toulouse. Ce fleuve d’une longueur de 647 km qui prend sa source en Espagne pour terminer son chemin dans l’océan Atlantique amène une touche romantique aux promenades dans cette ville du sud de la France. Et comme à leur habitude, les Européens ont toujours des ponts très jolis. Je les ai évidemment traversés à pied afin de profiter un long moment de cette vue sur chacun des côtés de la ville. On peut également de promener sur les berges de la Garonne où s’y installer pour y faire un pic-pic. Nul doute que c’est un des attraits principaux de la ville et les Toulousains semblent en profiter!

Où dormir à Toulouse ?

Personnellement, j’ai choisi de faire la location d’un Airbnb dans le quartier St-Agnes (Vous pouvez utiliser mon lien pour obtenir 45$ sur votre première nuit). C’est rendu une habitude, lorsque je visite une ville, je préfère souvent être en appartement. Cela me permet de cuisiner durant mon séjour, parce que oui, même en voyage j’aime cuisiner. J’aime toujours me rendre au marché, voir les produits disponibles et cuisiner de nouvelles choses. Loger dans un Airbnb me permet également de découvrir un quartier que je n’aurais probablement pas visité si j’avais été dans le centre de la ville dans une auberge ou un hôtel.

Si vous préférez séjourner dans un hôtel, je vous suggère de faire votre recherche sur le site Booking.com qui propose souvent de bons prix. Je fais également toujours la comparaison avec le site Agoda pour m’assurer qu’il n’y a pas de différence de prix. 

Comment se déplacer à Toulouse ?

Toulouse est une ville qui se visite majoritairement à pied. Tous ses attraits sont relativement proches les uns des autres. Néanmoins, la ville possède 2 lignes de Tram et deux lignes de métro, ainsi qu’un service assez développé d’autobus. Pour ma part, j’ai très peu utilisé le tram et le métro, ayant préféré marcher et ainsi m’imprégner davantage de la ville. Pour rejoindre l’aéroport où pour se rendre au centre de Toulouse depuis celle-ci, il suffit de sauter dans le Tram qui se trouve directement à la sortie. Le taxi n’est donc pas vraiment nécessaire.

L’office de tourisme de Toulouse propose un pass qui donne accès à plusieurs musées ainsi qu’aux transports en commun, durant 24, 48 ou 72 heures.

Bref, cette première rencontre avec la France a été vraiment très agréable. Je ne regrette pas du tout ce choix de visiter Toulouse comme première ville française. Je sais déjà que je retournerai en France au courant de 2019 à l’occasion encore une fois du salon des blogueurs de voyage. Cette fois, c’est Lille qui m’attend et j’ai bien hâte.

Tu es sur Pinterest? Épingle cet article! 

Cet article a été rendu possible grâce à des collaborations. Il contient des liens affiliés. Si vous passez par ceux-ci pour faire une réservation ou un achat, je recevrai une petite commission et le prix reste le même pour vous. Cela m’encourage dans mon travail et me permet de continuer à offrir de l’information gratuitement. 

Reçois ici mon guide GRATUIT pour économiser à la maison afin de VOYAGER PLUS

Capture d%e2%80%99%c3%a9cran 2018 01 25 %c3%a0 10.13.52

Incris-toi pour recevoir les derniers articles, les nouvelles et les codes promo exclusifs.

Tu ne recevras jamais de spam. Il est toujours possible de se désinscrire. Powered by ConvertKit

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Thierry L.
    30 octobre 2018 at 11:54

    Hey , découvrir un article sur la ville où je vis lorsque je ne voyage pas, quelle belle surprise !!!!
    Au plaisir de te croiser dans les rues de ma ville, si tu y es encore.

  • Reply
    DANIEL DUVERGNE
    31 octobre 2018 at 9:23

    Hola Pam…j’aime bcp ton parcours avec la langue, la littérature….et ce pays qui te semblait presque connu …la France comme déjà vue !…content de tes découvertes avec la ville Rose…surnom de Toulouse…sans être chauvin…un des plaisirs de découvrir la France, ce sont des régions aux cultures très différentes…les maisons du pays Basque et celles d’Alsace avec leurs colombages très colorés sont chaleureuses, les gens du Nord sont particulièrement bienveillants et conviviaux…ect…

    • Reply
      Pam, Voyager sa vie
      4 novembre 2018 at 9:50

      Oui je pense que c’est ce qui est le mieux de la France, le fait qu’on y retrouve tellement de paysages et de cultures différentes d’un bout à l’autre. Oui, je connais quelques personnes provenant du Nord et ils sont tous très accueillant. D’ailleurs, c’est dans le Nord que je retourne la prochaine fois en France. 🙂

    Leave a Reply