Asie Carnet de voyages Thaïlande

Visiter Bangkok : Que faire et voir à Bangkok en Thaïlande

Je suis de retour depuis peu d’un 3e voyage en Thaïlande. Cette fois-ci, le but était de me poser à 2 endroits afin de découvrir plus en profondeur ces lieux que je connaissais déjà, mais surtout pour commencer à écrire la première ébauche d’un livre bien personnel. J’avais surtout en tête de visiter Bangkok autrement. De prendre le temps de la connaître davantage, surtout en accordant plus de temps à ses quartiers moins visités. Je vous dresse donc ici la liste de mes coups de coeur à Bangkok et tous mes trucs et conseils pour un séjour dans cette capitale asiatique que j’affectionne particulièrement. Vous vous demandez que faire et voir à Bangkok? Tout y est!

Visiter Bangkok autrement : mes coups de coeur

Combien de jours consacrés à Bangkok?

Lors de mon 3e et dernier séjour à Bangkok, j’ai décidé d’y dormir en tout 8 nuits. Je suis consciente que pour la plupart des gens qui visitent la Thaïlande, 8 jours, c’est énorme pour Bangkok. D’autres me diront que c’est peu. Bref, c’est relatif. J’ai beaucoup entendu de la part des voyageurs que Bangkok était le pire arrêt de leur voyage en Thaïlande. Il est très difficile pour moi d’arriver à comprendre pourquoi… Je pense surtout que lorsqu’on y accorde trop peu de temps, il se peut qu’il soit plus difficile de déceler ses charmes. Également, pour plusieurs, la Thaïlande est une première approche de l’Asie en général et je comprends que le choc des cultures puisse être intense au début. Beaucoup trouvent Bangkok, sale, chaotique et peu attrayante. Pour ma part, je la trouve charmante, particulière et attachante. Elle gagne à être connue. En 3 séjours sur place, je sens que je la connais bien, mais qu’il m’en reste encore énormément à découvrir.

Donc, le minimum selon moi est 3 jours complets sur place, mais 4 seraient l’idéal pour se faire une première idée de la ville. Il faut dire que je suis une amoureuse des grandes villes, surtout asiatiques. J’aime y retourner pour approfondir mes découvertes. Par exemple, même après une semaine à Tokyo, je suis persuadée que j’y retournerai dans un futur rapproché afin d’en découvrir davantage. Je repars également pour une 3e fois en Chine afin de visiter Shanghai sur 10 jours. En résumé, pour bien visiter une grande ville comme Bangkok, cela prend du temps et même plusieurs voyages. D’ailleurs si vous êtes adepte des longs séjours dans une ville, je vous laisse découvrir ce nouvel article sur le slow travel à Séoul en Corée.

Ne vous mettez pas trop de pression et n’ayez surtout pas en tête de tout voir en quelques jours. Le mieux est de se laisser allez à ses envies du moment. Il n’est absolument pas obligatoire de visiter tous les attraits principaux de Bangkok. D’ailleurs son charme se trouve ailleurs, au détour d’une ruelle inconnue, dans un restaurant de rue à manger une soupe de poisson, dans ses marchés extérieurs et surtout dans ses contrastes.

Que faire à Bangkok hors des sentiers battus?

Visiter le quartier Aree

Le quartier Aree ou Ari est un quartier du centre de Bangkok où se retrouvent la plupart des nomades digitales vivant à Bangkok durant quelque temps. C’est à cet endroit que je me suis posée pour profiter de ma semaine afin d’avoir accès à tous les cafés third wave de Bangkok qui poussent dans le quartier depuis quelques années. Je voulais avoir accès à des endroits pratiques où travailler et écrire et il semblait que c’était le quartier idéal pour ça. On y trouve plusieurs tours à condos très modernes avec piscine sur le toit. C’est dans un de ces immeubles que j’ai séjourné à Bangkok et j’ai adoré mon expérience. Mon minuscule 3 1/2 était situé au dernier étage, juste à côté de la piscine et j’avais même accès à un petit balcon privé. Le tout pour la modique somme de 45$ CAD la nuit.

Oui Aree est le quartier des nomades, mais il vaut la peine d’être visité même si vous êtes à Bangkok seulement par plaisir. On y retrouve d’excellents restaurants autant thaïlandais que japonais ou coréen. Également, une rue complète est dédiée à la cuisine de rue, où j’ai souvent déjeuné le matin.

*Attention : Les règles sont de plus en plus strictes à Bangkok pour ce qui est de la location d’Airbnb de courte durée. Je vous conseille de vous renseigner avant de prendre cette décision. Personnellement, je n’ai eu aucun problème.

⇒ Pour obtenir 45$ de rabais sur votre première réservation avec Airbnb, je vous invite à utiliser mon lien de parrainage.

Visiter Bangkok en une semaine

Visiter le quartier Kudee Jin

C’est en cherchant des informations qui me permettraient de sortir des sentiers battus à Bangkok que je suis tombée par hasard sur l’article de Romain à propos du quartier Kudee Jin. Ce quartier se situe sur la rive gauche de la Chao Phraya et est facilement joignable à pied depuis le Wat Arun. J’ai donc décidé de combiner ces deux visites dans la même matinée. Il pleuvait à boire debout ce jour-là, mais cela ne m’a pas empêché de découvrir dans les moindres recoins ce quartier qui s’est hissé facilement au top de ma liste de choses à faire à Bangkok.

Presque aucun touriste ne s’aventure jusqu’à Kudee Jin tout simplement parce qu’on n’y trouve aucun incontournable… C’est pourtant un quartier rempli de charme où j’ai adoré déambuler dans ses petites allées à la recherche des coins les plus photogéniques, tout en contemplant certaines des dernières maisons traditionnelles thaïlandaises que l’on retrouve encore debout à Bangkok.

Kudee Jin est multiethnique, une facette que j’apprécie toujours autant chez moi qu’en voyage. Culture chinoise, portugaise et thaïlandaise y coexistent en parfaite harmonie. C’est comme un voyage dans le voyage. Bref, le détour vers ce quartier oublié des touristes en vaut la chandelle.

Visiter les quartiers résidentiels de Bangkok

Visiter le marché Nonthaburi au Nord de Bangkok

Nonthaburi est sans hésiter mon marché local préféré à Bangkok. Loin du centre, à une trentaine de minutes en taxi, le marché se trouve très loin des itinéraires touristiques des voyageurs de passage à Bangkok. Il prend vie autour de 5 heures du matin pour fermer seulement 4 heures plus tard. Moi qui étais sur le décalage horaire, je n’ai eu aucune difficulté à m’y rendre pour 7h30 du matin, le moment où le marché est le plus vivant. Je n’ai rencontré aucun autre touriste lors de ma visite, ce fut une vraie immersion dans la vie locale et simple des habitants de Bangkok.

N’oubliez surtout pas de partir assurer lorsque vous voyagez à l’étranger. Je vous invite à effectuer des devis gratuits auprès de ces deux compagnies dans lesquelles j’ai entièrement confiance. Pour les Québécois, Via Escapade et pour les Européens, ACS Assurances. Vous n’êtes toujours pas convaincu que ce soit indispensable? Voici mon article sur les raisons de se procurer une assurance voyage

Aller manger dans le Japantown de Bangkok

Après presque 14 jours à manger thaïlandais, j’ai eu soudainement envie d’une soupe ramen. En faisant mes recherches, j’ai découvert que Bangkok avait son quartier japonais. Je ne pouvais pas être plus heureuse! Je me suis donc rendu dans un centre commercial presque entièrement consacré à la culture nippone. On y retrouve une bonne trentaine de restaurants japonais qui exposent tous à l’entrée les plats de nourriture en plastique qu’ils offrent, exactement comme au Japon. J’avais l’impression de me retrouver dans un food court à Tokyo, Kyoto ou Osaka. Je me suis régalée avec une ramen et je suis revenue le lendemain pour manger des udon. C’est toujours agréable de pouvoir varier les types de nourriture en voyage et c’est souvent seulement dans les grandes villes que l’on retrouve des restaurants qui servent des plats d’ailleurs authentiques et réussis.

Le food court se trouve dans le centre d’achat Gateway Ekkamai que vous pouvez rejoindre en prenant la sortie 4 de la station Ekkamai du BTS.

Packing list de voyage GRATUITE pour un voyage en THAÏLANDE

Capture d%e2%80%99%c3%a9cran 2018 02 20 %c3%a0 16.06.03

Inscris-toi pour recevoir ta checklist!

Tu ne recevras jamais de spam. Il est toujours possible de se désinscrire. Powered by ConvertKit

Visiter le quartier Thewet et le quartier Dusit

Les quartiers de Thewet et Dusit se trouvent a seulement une vingtaine de minutes de marche de Khao San Road, pourtant très peu de gens s’aventurent dans ses petites rues à la recherche de la vie locale. Mes ballades le long des canaux de ces quartiers demeurent parmi celles que j’ai le plus appréciées à Bangkok. N’ayez pas peur de vous éloigner des artères principales du quartier, c’est en poussant plus loin que l’on rencontre le vrai Bangkok, sa vie locale simple et rustique. Perdez-vous dans Thewet et Dusit, je vous assure que vous ne le regretterez pas.

Se balader dans les rues de Bangkok

 

Visites plus touristiques à Bangkok

Visiter le Wat Arun

Il y a tout juste 1 mois, je n’avais pas encore mis les pieds au Wat Arun. Au moment de mon dernier voyage en Thaïlande qui remonte à 2016, il était en rénovation et j’avais pris la décision de garder cette visite pour une prochaine fois. J’ai bien fait! De plus, j’ai choisi une journée grise et pluvieuse pour le visiter, ce qui m’a permis d’avoir le lieu presque à moi toute seule. Le Wat Arun est absolument magnifique et a son style bien à lui. Ce qui le rend unique et très différent des autres temples de la capitale.

Coût : 50 bath

Visiter le temple Wat Arun de Bankok

Visiter le Wat Pho

Le Wat Pho est le temple où l’on retrouve le fameux bouddha couché. Ce lieu de culte est très vaste. Il est facilement possible d’y passer 2 heures. Par contre, ne vous attendez pas à être seul lors de cette visite. Le Wat Pho fait partie des plans d’à peu près tous les voyageurs qui passent par Bangkok. Cela est tout à fait comprenable vu la beauté des lieux. Malgré que j’ai préféré de loin la Paya Shwedagon de Yangon, celui-ci reste un des plus beaux que j’ai eu la chance de visiter.

Visiter le Chinatown de Bangkok

Durant ce dernier séjour à Bangkok, je suis retournée deux fois à Chinatown. Mon premier passage sous la pluie ne m’avait pas rassasié. Ce quartier grouille de vie du matin au soir et on n’a jamais vraiment terminé de l’explorer. On y trouve des centaines de petites ruelles toutes plus fascinantes les unes que les autres. Chinatown, c’est un concentré de vie à la fois chaotique et organisé. Il faut venir y déambuler sans but précis dans ses rues pour en saisir son essence. Un coup de coeur pour ma part!

Visiter Bangkok autrement

Chinatown de Bangkok

Que faire et voir à Bangkok

Magasiner au Chatuchak weekend market

LE marché le plus populaire de Bangkok est sans aucun doute le Chatuchak weekend market. C’est le lieu absolument incontournable pour faire vos emplettes avant de revenir à la maison. On y trouve de tout, je dis bien TOUT! Je vous conseille d’arriver tôt, car en après-midi il devient presque difficile de se faufiler entre les étals.

Lors de mon dernier passage, j’ai constaté qu’il devient de plus en plus ardu de marchander au Chatuchak. Bien sûr, c’est encore possible de faire descendre les prix avec plusieurs vendeurs, mais on retrouve également beaucoup de boutiques où le prix des vêtements est indiqué et il est impossible d’obtenir un meilleur prix. Ne vous inquiétez pas, les prix sont tout de même très bas lorsqu’on compare avec ce que l’on peut trouver à la maison.

Attention, on y retrouve énormément de produits de contrefaçon. Même si vos souliers Adidas ressemblent à 100% aux vrais, attendez-vous à ce qu’il dure beaucoup moins longtemps. Mais bon, pour 15$ la paire, on ne s’en plaint pas.

Faire les boutiques dans Siam

Siam, c’est un peu comme la rue Sainte-Catherine à Montréal, mais en beaucoup plus impressionnant. Vous y trouverez des dizaines de centres d’achat et plusieurs food court où étonnamment l’on peut déguster de l’excellente nourriture thaïlandaise. Je vous conseille plus particulièrement le food court du MBK Center. J’y ai mangé un des meilleurs tom yumde mon voyage.

Alors si le temps n’est pas de votre côté, rendez-vous dans SIAM, trouvez un marchand de jus de fruits dans la rue, goûtez aux fabuleux shake aux ananas et promenez-vous des heures durant dans les boutiques.

Informations pratiques pour visiter Bangkok

Où dormir à Bangkok?

Dormir dans un Airbnb à Bangkok

Comme je vous le disais plus haut, lors de mon dernier voyage à Bangkok, j’ai séjourné dans un appartement presque parfait situé tout près du quartier Aree. Je vous laisse ici le lien vers l’annonce de ce logement si jamais il vous intéresse.

Dormir au Motley House

Lors de mes 2 passages à Bangkok en 2016, j’ai séjourné au Motley House qui se situe tout près d’une station de BTS et à une vingtaine de minutes à pied de SIAM où se retrouvent tous les centres d’achats modernes de Bangkok. À mon avis, c’est une excellente adresse pour terminer un séjour en Thaïlande si l’on a l’intention de faire les boutiques avant de revenir à la maison. L’hôtel est propre, le personnel est accueillant et les toilettes sont vraiment très jolies… Oui oui, les toilettes.

⇒ Cliquez ici pour voir l’annonce du Motley House.

Dormir au Luz Hostel

Lors de mes 2 derniers jours en Thaïlande, j’ai fait le choix de séjourner dans un hôtel capsule. J’en avais fait l’essai lors de mon voyage au Japon et j’avais été agréablement surprise. J’ai donc voulu revivre l’expérience à Bangkok. Le Luz Hostel est une excellente adresse à Bangkok. C’est propre, design et l’auberge se situe tout près du BTS dans une petite rue tranquille. Les lits en capsule sont très abordables. Une bonne adresse que je recommande!

⇒ Cliquez ici pour voir l’annonce du Luz Hostel

⇒ Cliquez ici pour voir une panoplie d’hôtels à Bangkok

Comment se déplacer à Bangkok?

Se déplacer en BTS et en MRT

Bangkok est dotée de deux systèmes de train assez bien développer, ce qui facilite grandement les déplacements dans toute la ville. Le MRT est le métro souterrain et le BTS, plus dispendieux, est le train surélevé. Les deux sont très efficaces et se complètent bien. Personnellement, habitant près d’une station BTS lors de mes 3 séjours, c’est le système que je connais le mieux. Autant pour le MRT que pour le BTS, le montant du trajet se calcule selon le nombre de stations que vous ferez. Il serait temps que Montréal commence à fonctionner de cette façon… C’est tellement plus juste selon moi. Bref, je n’ai rien de négatif à vous partager à propos du système de transport. C’est selon moi la façon la plus efficace et la moins chère pour se déplacer à Bangkok.

Se déplacer en bateau

La rivière Chao Phraya traverse une bonne partie de la ville et peut également être très pratique pour se déplacer. Se déplacer sur une des embarcations qui sillonnent la rivière permet du même coup de découvrir Bangkok d’une tout autre manière. Le bateau est très utile pour rejoindre les principaux temples, le palais royal et les quartiers, Banglamphu, Thewet et Dusit. Attention à bien embarquer dans le gros bateau orange et non dans le tourist boat beaucoup plus cher pour rien.

Se déplacer avec GRAB

J’ai découvert GRAB en essayant de commander un UBER pour me rendre dans un marché éloigné de la ville. C’est à ce moment que j’ai constaté qu’UBER n’est plus en service en Thaïlande depuis peu. C’est GRAB qui le remplace. Fonctionnant presque de la même façon, la seule différence est la possibilité de payer en argent comptant au chauffeur. C’est l’option que j’ai choisie et il n’est jamais arrivé qu’il n’ait pas le change à me remettre en fin de course comme il arrive très souvent avec les taxis réguliers à Bangkok. Bien sûr, il faut par contre avoir une connexion internet pour commander un GRAB. Vous pouvez également ajouter une personne à contacter en cas d’urgence. Lorsque vous êtes dans le GRAB, vous envoyez votre trajet à cette personne par message texte. J’ai trouvé cette option très intéressante en tant que femme seule en Thaïlande. Disons que c’était rassurant que ma copine au Canada reçoive ce message lorsque j’entrais dans une voiture anonyme à 3h du matin pour rejoindre l’aéroport.

Se déplacer en Tuk-TuK

La plupart des Tuk-Tuk à Bangkok sont des attrapes touristes, surtout ceux qui se trouvent dans les quartiers fréquentés des touristes. Le prix demandé par les chauffeurs est souvent ridiculement exorbitant. Lorsqu’on arrive pour la première fois en sol thaïlandais et qu’on n’a pas vraiment eu le temps de s’habituer au taux de change en vigueur, il devient très facile pour les chauffeurs de vous arnaquer. Non seulement sur le prix du trajet, mais également sur l’endroit où ils vous emmèneront. Beaucoup ont des ententes avec certains magasins, restaurants ou hôtels où ils reçoivent une commission. Croyez-moi, ils seront insistants! Ils ont toujours un frère ou une cousine qui tient un magasin et où ils doivent par hasard arrêter avant votre destination finale. Bref, je comprends tout à fait que le fait de se promener en tuk-tuk peut être agréable, mais on se doit de rester vigilant et d’accepter qu’on paiera un prix élevé. Pour ma part, je les évite.

Bangkok me charme de plus en plus à chaque visite… Étant une des plaques tournantes de l’Asie, tout indique que je retournerai certainement à Bangkok afin d’approfondir encore plus mes connaissances. Visiter Bangkok se fait sur plusieurs voyages à mon avis et à la vitesse à laquelle elle évolue, on finit toujours par tomber sur quelque chose de nouveau dans un quartier que l’on croyait connaître. À bientôt Bangkok!

Tu es sur Pinterest? Épingle cet article pour plus tard! 

Visiter Bangkok autrement

Cet article contient des liens affiliés. Si vous passez par ceux-ci pour effectuer une réservation, je recevrai une petite commission sans que le prix soit plus élevé pour vous. Ceci me permet de continuer ce travail sur ce blogue. Merci de m’encourager! 

Reçois ici mon guide GRATUIT pour économiser à la maison afin de VOYAGER PLUS

Capture d%e2%80%99%c3%a9cran 2018 01 25 %c3%a0 10.13.52

Incris-toi pour recevoir les derniers articles, les nouvelles et les codes promo exclusifs.

Tu ne recevras jamais de spam. Il est toujours possible de se désinscrire. Powered by ConvertKit

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply