Asie Carnet de voyages Japon

Visiter Tokyo : que faire, voir et visiter dans la capitale japonaise

Un voyage au Japon n’est jamais vraiment complet si l’on ne s’arrête pas quelques jours afin de visiter Tokyo, cette mégalopole que j’ai trouvée absolument fascinante. Je vous livre ici mes coups de coeur et tous mes conseils afin de vous aider à vous faire une idée de que faire, que voir et que visiter à Tokyo? Un seul séjour à Tokyo ne sera évidemment jamais assez pour tout voir. De mon côté, c’est 6 jours complets que j’ai décidé de consacrer à la capitale japonaise et j’aurais pu rester encore bien longtemps.

Le Japon se veut un monde à part. Un lieu où mes repères se sont éclipsés. Une culture fascinante, intrigante, dans laquelle j’ai envie de plonger tête première.

Voilà que je découvre une toute autre Asie aux antipodes du continent chaotique que je connais. Si près géographiquement, mais si loin à la fois. Si droite et organisée, mais si difficile à capter.

Il me fallait venir déambuler au Japon pour être encore une fois surprise et déstabilisée par ce continent qui ne cesse de m’obliger à toujours y revenir. 

Mes premières impressions de Tokyo après une journée à déambuler dans ses rues.

Être émerveillée par Tokyo

Visiter Tokyo en 6 jours : mes coups de coeur

Quartier Yanaka

Lorsque l’on passe quelques jours à visiter Tokyo, on est surtout envahi par les gratte-ciel, les néons et les enseignes de toutes sortes. J’ai toutefois décidé de débuter cet article avec un quartier bien différent de tout ça, soit le quartier historique de Yanaka. Je suis rapidement tombée en amour avec ce quartier aux allures d’antan. Yanaka vaut que l’on y consacre au moins quelques heures si l’on est plusieurs jours dans la capitale nippone. Ici, aucun édifice n’est assez haut pour qu’on ait à lever la tête pour l’observer. Non, on y retrouve plutôt de belles petites maisons de ville bien typiques. C’est une vie de quartier paisible que l’on prend plaisir à vivre durant quelques heures qui nous charment à Yanaka. J’y étais lors d’un dimanche après-midi ensoleillé et la rue marchande, Yanaka-Ginza, m’a séduite. Si vous aimez les petits sanctuaires, vous serez servis à Yanaka puisqu’il y en a plusieurs. Personnellement, j’ai préféré flâner dans les boutiques, profiter d’une bonne bière en terrasse et m’attarder aux petits marchés locaux. Si je devais choisir un quartier de Tokyo où habiter, Yanaka arriverait sans aucun doute en tête de liste. Il me fait un peu penser aux quartiers plus résidentiels de la ville de Kyoto, que j’ai d’ailleurs également beaucoup aimé.

Les rues du quartier Yanaka de Tokyo

Quartier Akihabara

J’ai choisi de visiter le quartier Akihabara lors d’une journée de pluie à Tokyo. C’est le meilleur endroit en ville pour passer le temps lorsqu’il pleut. Akihabara est le quartier des geeks de Tokyo. On y trouve des dizaines d’édifices remplis d’arcades sur au moins six étages. C’est le paradis de ceux qui aiment les jeux vidéos et les simulateurs de courses de voiture. On y trouve d’absolument tout. Chaque étage a son propre thème. On peut facilement passer plusieurs heures seulement à visiter le tout et à prendre conscience de l’ampleur de la place que prennent les mangas et les arcades dans la culture japonaise. Si vous cherchez à magasiner des figurines mangas ou des bandes dessinées, c’est l’endroit idéal. Même le plus connaisseur y trouvera son compte. Bien que je n’aime pas particulièrement les arcades et que je ne m’y connais pas du tout en mangas, j’ai adoré la visite du quartier Akihabara. Tout est tellement grandiose et l’on est facilement impressionné la personnalité du quartier.

Visiter Tokyo et être fascinée par le quartier Akihabara

Quartier Shinjuku

Lorsque je m’imaginais Tokyo avant d’y mettre les pieds, mes scénarios ressemblaient exactement au quartier Shinjuku. De grandes artères illuminées comme nulle part ailleurs entremêlées de toutes petites allées où l’on trouve des restaurants et des bars typiquement japonais, voilà l’image que j’avais de Tokyo. Shinjuku, c’est tout ça, mais en encore mieux que dans mon imagination.  C’est le lieu idéal pour essayer un izakaya, ces bars japonais où l’on sert de petits plats absolument délicieux. Plus tard en soirée, je vous conseille de vous rendre dans Golden Gai, un quadrilatère bien spécial où l’on retrouve des dizaines de bars aussi petits qu’un garde-robe avec tout au plus 6 places assises.

Shinjuku est sans aucun doute un des quartiers les plus photogéniques de Tokyo, alors si vous êtes un fanatique de photographie, il ne faut surtout pas rater Shinjuku en soirée.

Marché aux poissons Tsukiji

À l’avenir, lorsqu’on me demandera quel est le meilleur plat de poisson que j’ai mangé, je n’hésiterai pas une seule seconde à dire que c’était mon déjeuner de thon rouge cru mangé au marché Tsukiji de Tokyo. Absolument aucun repas de thon n’y arrive la cheville. Et pourtant, j’en achète souvent du thon rouge, mais celui-ci fondait littéralement dans ma bouche! La visite du marché est un des incontournables de Tokyo. Il y a énormément de monde partout, c’est même difficile de s’y déplacer. Je vous assure que ça vaut la peine de se faire piler quelques fois sur les pieds afin de savourer un des poissons les plus frais qui soient.

Vous pouvez aussi assister à la vente aux enchères qui a lieu au petit matin. Il faut arriver extrêmement tôt par contre. Si vous êtes encore sur le décalage horaire, cela peut être une excellente idée.

Visiter Tokyo et goûter au meilleur thon rouge au marché Tsukiji

Quartier Shibuya

Shibuya est un des incontournables la capitale japonaise. Visiter Tokyo est toujours synonyme de Shibuya. Rares sont les voyageurs qui ne s’y rendent pas lors d’un séjour à Tokyo. Les mots me manquent pour décrire à quel point ce quartier est impressionnant lorsque le soleil se couche. Les milliers d’enseignes rendent Shibuya presque irréel. On y vient principalement pour le carrefour de Shibuya, connu pour être le plus grand et le plus fréquenté au monde. Difficile de croire que ce sont presque 1000 personnes qui peuvent le traverser à chaque fois que le feu de circulation change à l’heure de pointe. Je ne serai pas originale en vous suggérant de monter au deuxième étage du Starbucks afin d’admirer le tout, mais c’est vraiment le lieu idéal pour prendre conscience à quel point cette marée humaine est immense. Shibuya doit inévitablement se visiter en soirée. Vous serez sans aucun doute émerveillés par ce brouhaha constant et cette impression d’apercevoir Times Square à chaque coin de rue.

C’est également à la gare de Shibuya que se trouve la statue de Hachiko, ce chien qui a attendu son maitre décédé au travail, tous les jours durant plus de 10 ans. Si vous avez vu le film, vous aurez certainement l’envie d’aller le saluer.

⇒ Pour vous donner une idée du prix des vols vers le Japon, je vous invite à vérifier sur le site Skyscanner. C’est celui que j’utilise personnellement presque toujours puisqu’on y retrouve souvent les meilleurs prix. 

Quartier Shimo-Kitazawa

Un de mes quartiers préférés de Tokyo est sans aucun doute le quartier hipster Shimo-Kitazawa. Il est considéré comme le quartier des excentriques et est extrêmement fréquenté par les jeunes Tokyoïtes adeptes de la musique, du théâtre et de la mode. On y trouve plusieurs friperies où l’on peut facilement perdre la notion du temps. Shimo-Kitazawa est très branché et il suffit de quelques minutes dans ses rues pour prendre conscience de son caractère unique. C’est l’endroit idéal pour passer la soirée à dans un bar, une petite salle de spectacle, dans un karaoké ou dans une salle d’arcade. Bien différent du reste de Tokyo, Shimo kitazawa est un quartier où le style de vie de ses habitants semble plutôt assez alternatif et où les voitures sont quasiment inexistantes à cause de l’étroitesse de ses rues.

Visiter Tokyo et aller voir le quartier Shimo-kitazawa

Quartier Naka-Meguro

Le quartier Naka-Meguro est le parfait endroit pour une ballade tranquille loin de l’effervescence des rues animées de Tokyo. Difficile de croire que Naka-Meguro se situe à seulement 2 stations de Shibuya. On a l’impression être bien loin de tout ce bruit et de tout ce monde lorsqu’on marche tranquillement aux abords de la rivière Meguro-Gawa. J’avais lu que le quartier avait des allures très bohèmes. Je dirais plutôt bourgeois-bohème finalement. On y retrouve plusieurs boutiques offrant des produits bien originaux d’artistes locaux, quelques cafés et restaurants et beaucoup de boutiques pour animaux de compagnie…  Il n’y a rien de bien spécial pour les touristes dans ce quartier et c’est tant mieux. C’est exactement pour cette raison qu’on s’y rend, pour se promener dans un quartier résidentiel à la fois ordinaire et coquet sans buts précis. Naka-Meguro semble être absolument magnifique durant la saison des sakuras. Si vous y êtes à cette période de l’année, il faut absolument aller faire un tour.

Visiter Tokyo et aller dans le quartier nakameguro

Quartier Harajuku

Durant ces 2 semaines passées au Japon, j’ai pris conscience à quel point la mode vestimentaire est importante pour les Japonais. J’ai l’impression que plusieurs tendances partent du Japon avant de traverser le monde et de devenir populaire chez nous. Si la mode vous intéresse, c’est dans le quartier Harajuku de Tokyo qu’il faut absolument aller déambuler. Il y a de tout et pour tous les goûts. La plupart des trucs étaient pour moi hors de prix, mais c’est un excellent endroit pour aller s’inspirer. Ne manquez pas l’avenue principale du quartier, Takeshita Dori. Par contre, malgré que cette avenue soit extrêmement animée et agréable à traverser, j’ai préféré les petites rues des environs, alors n’hésitez pas à vous perdre dans le quartier. On peut y rester facilement quelques heures.

Profitez-en surtout pour aller manger les meilleurs gyozas de Tokyo au Harajuku Gyoza-Ro. Il y a toujours une file à l’extérieur, mais dès que l’on goute aux dumplings, on comprend rapidement pourquoi.

Harajuku, le quartier de la mode de Tokyo

Un match de baseball au Tokyo Dome

Assister à un match de sport fait souvent partie des activités que j’aime faire à l’étranger. C’est une excellente façon de s’incruster dans la vie quotidienne des locaux. Par exemple, au Tokyo Dome, j’ai été agréablement surprise de voir à quel point les Japonais sont de grands fervents de baseball. Dans la rue, les Japonais sont souvent bien calmes, polis et surtout pas trop extravertis. Et bien, c’est complètement le contraire lorsqu’ils supportent leur équipe favorite. Durant toute la durée de la partie, dès que leur équipe est au bâton, ils sont debout, ils crient à tue-tête, ils chantent, bref c’est impressionnant à voir. Si vous êtes à Tokyo le soir d’un match et que vous aimez le sport, c’est une activité hors de l’ordinaire qui mérite bien s’y consacrer une soirée complète.

*J’aurais aimé savoir qu’il est possible d’amener une canette de bière de 500ml à l’intérieur du stade. Au prix que coûtent les consommations à l’intérieur, ça vaut la peine d’y penser avant. 

Visiter Tokyo et assister à un match de baseball

Un tour de montagne russe entre les gratte-ciel de Tokyo

C’est tout à fait par hasard que je suis tombée sur une photo de cette montagne russe qui passe littéralement entre les gratte-ciel de Tokyo. Moi qui suis une adepte des sensations fortes, c’était absolument impossible que je quitte la capitale du Japon sans l’avoir essayée. Je vous avertie, ça coute cher pour un petit tour d’à peine 2 minutes, mais si vous êtes comme moi et que vous retombez en enfance à tout coup, vous vous devez de faire un tour dans ces montagnes russes. Je ne l’ai pas fait le soir, mais j’ose m’imaginer à quel point le spectacle doit être époustouflant vu d’en haut.

Prix pour un tour : 1200 Yens 

Visiter Tokyo et faire un tour de montagnes russes

Informations pratiques pour visiter Tokyo

Où dormir à Tokyo?

Lors de mon séjour de 6 jours à Tokyo, j’ai fait l’essai de deux hôtels afin d’avoir une meilleure idée de ce que la capitale japonaise a à offrir côté hébergement. Les deux établissements ont dépassé mes attentes. Je vous les suggère donc sans hésiter.

Au Wise Owl Hostel près du marché aux poissons

Lors de mes 3 premières nuits à Tokyo, j’ai séjourné au Wise Owl Hostel qui se situe à une dizaine de minutes de marche du fameux marché aux poissons Tsukiji. L’hôtel se trouve également à une seule station de métro de Tokyo station, ce qui peut être très pratique lors de votre arrivée et votre départ de Tokyo. Les chambres et les lits en dortoir sont à des prix abordables pour le quartier. J’ai beaucoup aimé la décoration et la propreté de tous les espaces communs.

Je vous suggère fortement d’essayer le restaurant de l’auberge. La nourriture y est délicieuse et il ne faut surtout pas rater le fried chicken. C’est le meilleur qu’on ait mangé au Japon. De plus, le tout petit café indépendant à l’entrée sert un excellent café glacé. On y trouve également un bar. Bref, il y a tout ce dont vous aurez besoin au Wise Owl Hostel.

Je vous invite à vérifier les prix du Wise Owl Hostel sur Agoda et sur Booking. Parfois, les prix peuvent être différents. Sinon, vous pouvez également visiter directement le site de l’hôtel.

Au On the marks à Kawasaki

Le On The Marks est de loin une de mes auberges préférées et ce, tous voyages confondus. J’ai adoré mon expérience dans cet hébergement. Lors de mon passage de 3 nuits, j’ai eu la chance d’essayer les trois types de lits qu’ils proposent, soit une chambre standard avec toilette, une chambre compacte avec toilette partagée et un lit en dortoir de type capsule. Les chambres compactes sont selon moi, celles qui ont le meilleur rapport qualité-prix, surtout si vous êtes seuls et que vous cherchez à avoir un peu plus d’intimité. La décoration et la propreté de cet hôtel sont absolument impeccables. Le seul petit point négatif est que le petit déjeuner ne soit pas inclus dans le prix de la chambre.

Kawasaki se trouve un peu en retrait du centre de Tokyo. Par contre, on rejoint les gares principales de Tokyo en 12 minutes de train. Ce qui n’était pas du tout un problème pour moi. En plus, puisque j’aime bien découvrir des quartiers moins fréquentés des touristes, Kawasaki a été une belle découverte. Tout près de l’hôtel, on trouve des rues très animées en soirée, des dizaines de restaurants, bars et bien sûr, des arcades.

Je vous invite à vérifier les prix du On the marks sur Agoda et sur Booking. Parfois les prix peuvent être différents. Sinon, vous pouvez également visiter directement le site de l’hôtel.

Comment se déplacer à Tokyo?

Visiter Tokyo à pied est presque impossible vu la taille immense de la ville. Même en marchant en moyenne 15 km par jour, je n’avais pas le choix parfois de prendre les transports en commun pour me déplacer d’un quartier à l’autre. Affirmer que Tokyo est vraiment bien desservie par les trains et les métros, c’est vraiment peu dire. Je n’ai jamais vu une ville aussi bien organisée, où absolument tous les trains n’arrivent non pas à la minute près, mais à la seconde près.

Il existe deux systèmes qui se superposent à Tokyo, soit le système de train JR et le système de métro. Si votre JR Pass est déjà activé lors de votre séjour à Tokyo, je vous conseille de vous déplacer le plus possible en JR afin que vos transports soient gratuits. Par contre, si comme moi, vous décidez d’activer votre JR pass un peu plus tard dans le voyage, vous utiliserez surement les deux systèmes.

Dans ce cas, le mieux est de vous procurer une carte SUICA ou une carte PASMO sur laquelle vous pourrez mettre le montant que vous voulez. De cette façon, vous éviterez d’avoir à toujours calculer vos trajets et acheter des billets à chaque fois. Pour obtenir la carte, vous devez payer 500 YENS qui vous sera remis lorsque vous retournerez votre carte avant de quitter Tokyo.

* ATTENTION : Votre carte doit absolument être remise dans la préfecture de Tokyo si vous voulez reprendre votre dépôt. De plus, si votre carte a un solde de moins de 200 YENS, il ne sera pas possible de se le faire rembourser.

Finalement, lors d’un trajet, si vous utilisez une ligne JR et une ligne de métro pour vous rendre à votre destination finale, vous paierez deux fois, puisque ce sont 2 compagnies indépendantes. C’est plus économique de s’assurer de prendre seulement un des deux systèmes par trajet.

Comme vous pouvez le constater, Tokyo s’est taillée une place bien haute sur ma liste de capitales asiatiques préférées. Évidemment, 6 jours, c’est loin d’être assez, vu la taille gigantesque de Tokyo. Bien sûr, je retournerai au Japon afin de visiter le nord et les îles tout au sud. J’en profiterai certainement pour me poser une nouvelle fois quelques jours et visiter Tokyo encore plus en profondeur.

 

Lors de mon passage, j’ai été invitée au Wise Owl Hostel ainsi qu’au On The Marks. Par contre, mes opinions ne sont pas influencées. De plus, cet article contient des liens affiliés. Si vous passez par ceux-ci pour vos réservations, je recevrai une petite commission sans que le prix n’augmente pour vous. Merci de m’encourager dans mon travail. 

Reçois ici mon guide GRATUIT pour économiser à la maison afin de VOYAGER PLUS

Capture d%e2%80%99%c3%a9cran 2018 01 25 %c3%a0 10.13.52

Incris-toi pour recevoir les derniers articles, les nouvelles et les codes promo exclusifs.

Tu ne recevras jamais de spam. Il est toujours possible de se désinscrire. Powered by ConvertKit

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply
    DANIEL DUVERGNE
    11 juin 2018 at 7:03

    Hello Pam, ton enthousiasme fait plaisir à lire !!!…on sent la délectation de parcourir ces quartiers typiques qui présentent chacun une personnalité qui finalement contraste avec le Tokyo dont on a une idée reçue avec ses néons et des piétons si nombreux comme les fourmis d’une colonne…. alors quand tu découvres cette culture bien différente …….tu touches le grall de tout voyageur… subjuguée….gratifiée….par des humains si semblables et différents à la fois….bravo pour le partage !!

    • Reply
      Pam, Voyager sa vie
      12 juin 2018 at 7:09

      Un très grand merci pour ton message Daniel! Je suis très heureuse que mon article te plaise.

  • Reply
    DANIEL DUVERGNE
    12 juin 2018 at 4:39

    Hello Pam, j’ai pensé avoir laissé un message ce matin…et je n’en vois pas trace ?

  • Reply
    Norman Simoneau
    12 juin 2018 at 10:38

    Salut Pam, tes articles sont tellement bien decrites on se sent là ou tu es en voyage.Felicitation et surtout continue à nous faire voyager. Merci

    • Reply
      Pam, Voyager sa vie
      18 juin 2018 at 6:28

      Merci beaucoup pour ce commentaire Norman. 🙂 C’est très apprécié.

    Leave a Reply